Pénurie de poires à l’automne

0
403
poires

Il ne faut pas s’attendre à avoir des poires bon marché à l’automne.  Pour la saison 2021, les récoltes de poire sont désastreuses. Les pommes sont mieux préservées.

 

 

La production de poires (57 000 tonnes) a baissé de moitié cette année. Très exactement de 57%, par rapport à 2020. C’est la pire récolte connue depuis la Seconde guerre mondiale. L’Europe dans son ensemble ne fait pas beaucoup mieux avec 1,6 millions de tonnes (-28% par rapport à 2020), soit la plus petite récolte des trente dernières années. L’Italie, premier producteur de poires européen, enregistre une chute de 65%.

 

Lire aussi : Reconnaître les variétés de poires

 

 

Les ravages du gel printanier

 

 

En cause, le froid printanier et le gel. Du fait de la fraîcheur des températures et du manque de luminosité, les fleurs de poiriers n’ont pas pu être fécondées par les insectes pollinisateurs.  Les gelées printanières ont été ravageuses. Les poires d’été Guyot et Williams ont été très touchées.

 

 

L’Europe sauve sa récolte

 

 

La pomme a souffert également mais moins. Certes, on parle de baisses dans certaines régions de 30 à 40% et aussi d’un niveau de qualité médiocre. Dans certaines régions, des variétés très appréciées des consommateurs telle la Pink Lady ont été décimées.  Les pommiers qui fleurissent un peu plus tard ont néanmoins mieux résisté aux gelées printanières. L’Europe dans son ensemble sauve la récolte de pommes estimée à 11,74 millions de tonnes de pommes.

 

La pression de la concurrence

 

Ces épisodes climatiques prennent place alors que les producteurs français subissent depuis quelques années la pression des concurrents étrangers – Belgique, Espagne, ou encore Pologne, producteur très compétitif, dont les exportations de pommes vers la France augmentent d’année en année. La Pologne produit environ 5 millions de tonnes de pommes à des prix rendus chez le grossiste (30 à 60 centimes le kilo) deux à quatre fois moins cher que les arboriculteurs français.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : France3-régions