Compléments alimentaires et Covid-19

0
207
complement alimentaire covid

Beaucoup de personnes misent sur les vitamines, plantes et divers compléments alimentaires pour stimuler leurs défenses immunitaires. Attention pourtant aux effets indésirables et perturbateurs en période de Covid de certaines substances.

 

 

Tous les compléments alimentaires ne sont pas compatibles avec le Covid. Pour lutter contre le virus, beaucoup de personnes ont choisi de recourir aux vitamines, aux plantes et à divers compléments alimentaires pour renforcer leurs défenses immunitaires. Mais certaines plantes s’avèrent défavorables aux défenses de l’organisme.

 

Lire aussi : Les dangers des compléments alimentaires

 

Interférences avec les défenses naturelles

 

L’Anses, dans un récent avis, avertit que certaines plantes sont susceptibles d’interférer avec notre système de défenses naturelles. Un Groupe d’expertise collective d’urgence de l’Agence rappelle que le mécanismes dits immunomodulateurs et anti-inflammatoires de certaines plantes vont contrecarrer la réponse immunitaire et inflammatoire de l’organisme. Or, celle-ci permet de lutter contre l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2.

 

 

Effets anti-inflammatoires

 

 

En gros, toutes les plantes ayant des effets anti-inflammatoires, du fait de la présence d’acide salicylique (équivalent de l’aspirine) sont déconseillées. Cela comprend le saule, la reine des prés, le bouleau, le peuplier, la verge d’or, les polygalas…

D’autres plantes aux effets anti-inflammatoires sont peu recommandées : l’harpagophytum, les échinacées, le curcuma, la griffe du chat (liane du Pérou), les plantes des genres Boswellia et Commiphora qui donnent des gommes-oléorésines (encens, myrrhe )…

 

La réponse immunitaire

 

En fait, les experts de l’Anses rappellent, en listant ces plantes déconseillées, qu’il est recommandé de ne pas contrecarrer la réponse immunitaire et inflammatoire de l’organisme en début d’infection. Selon les scientifiques de l’Anses, une personne consommant des compléments alimentaires ou des plantes présentant ces effets doit cesser d’en prendre dès l’apparition des premiers symptômes du Covid-19.

 

Lire aussi : Compléments alimentaires, un moyen de prendre soin de sa santé

 

 

JC Nathan

 

Sources :  anses.fr

 

 

 

 

https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-met-en-garde-contre-la-consommation-de-compl%C3%A9ments-alimentaires-pouvant-perturber-la

AUCUN COMMENTAIRE