Digestion, ce qu’il faut savoir

0
381
digestion

La digestion est un processus essentiel du corps. Malheureusement, il est source de souffrances pour beaucoup de personnes. Explications.

 

 

La digestion est l’un des grands processus de l’organisme qui permet, par le jeu de différents organes, de transformer de façon mécanique et chimique les aliments en nutriments  et micro-nutriments assimilables par l’organisme, et en énergie.

 

La digestion commence avec l’action mécanique du mâchage et avec la fermentation salivaire… Au fur et à mesure de leur progression dans l’appareil digestif (œsophage, estomac, intestin grêle, gros intestin), les aliments sont transformés en petites molécules de mieux en mieux absorbables par le tube digestif.

 

Les différents sucs (suc gastrique, suc pancréatique, bile…) participent grandement à l’opération qui peut durer huit à dix heures. La digestion permet aussi d’éliminer les déchets refusés par le corps.

 

 

Douleurs abdominales, ballonnements, gaz

 

 

Mais, tout un chacun le sait, le système digestif se dérègle chez de nombreuses personnes, occasionnant de nombreux maux et inconforts. Parmi les symptômes les plus classiques, on peut citer : douleurs abdominales, crampes, ballonnements, gaz, brûlures d’estomac, nausées… ces troubles se combinant parfois.

 

Dans certains cas, on évoque la dyspepsie, caractérisée par l’impression de mal digérer, voire des brûlures ou douleurs au creux de l’estomac. Sans cause particulière et avec persistance de ce mal, on parle de dyspepsie fonctionnelle.

 

 

Intestin irritable

 

 

Autre affection très répandue de la digestion, le syndrome de l’intestin irritable, ou syndrome du côlon irritable, ou colopathie fonctionnelle. Ce syndrome se traduit par une fort inconfort, des douleurs abdominales, des troubles du transit intestinal (constipation, diarrhée..), et parfois dans certaines évolutions par des maux de tête, de la fatigue chronique, des reflux gastro-oesophagiens….

 

A lire  Syndrome de l’intestin irritable : un trouble très répandu

 

 

Sensibilité intestinale excessive

 

 

Cet intestin irritable serait dû à une mauvaise motricité intestinale, du fait de contractions insuffisantes ou trop fortes de l’intestin grêle et du côlon.  Une sensibilité intestinale excessive provoquerait des douleurs particulières à la moindre péripétie de la digestion (production de gaz…).

 

Moins connu, la sensation de plénitude ou sensation d’un estomac trop plein. Il serait dû à des contractions trop faibles de l’estomac. On parle d’estomac paresseux.

 

 

Dissiper ces maux d’estomac et ces profonds inconforts digestifs s’avère complexe. L’état de stress, la nervosité, la fatigue, le moral…peuvent entrer en ligne de compte. Du calme et du repos vont favoriser une digestion

Pour divers troubles, il est conseillé :

  • de faire des petits repas (quitte dans certains cas à manger plus souvent),
  • de manger moins riche (moins de matières grasses) et avec moins d’alcool,
  • d’éliminer ou de réduire les aliments problématiques pour vous (par exemple, les crucifères ou certaines légumineuses difficiles à digérer),
  • de manger assis et lentement, de bien mâcher.

 

A lire aussi :  Aliments à éviter pour intestin irritable

 

Votre généraliste peut vous aider à mieux identifier votre problème digestif, vous orienter vers un spécialiste, et/ou vous prescrire un traitement approprié.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : Améli

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE