Du brocoli contre les AVC

0
54
brocoli

Une nouvelle recherche fait état de qualités remarquables du brocolis en matière de prévention des risques cardiovasculaires.

 

 

Le brocoli contre les AVC ?  Ce légume était connu pour de multiples qualités nutritives. Une étude récente, parue dans la revue scientifique ACS Central Science, apporte de nouvelles preuves de son efficacité pour protéger des redoutables AVC (accidents vasculaires cérébraux).

 

 

La formation de caillot sanguin

 

 

Les accidents vasculaires cérébraux et les infarctus du myocarde constituent ensemble la principale cause de décès et d’invalidité dans le monde. L’une des circonstances à l’origine de ces accidents est ce que l’on appelle la thrombose, formation de caillot sanguin dans une veine ou une artère. Ce caillot va empêcher l’apport de nutriments essentiels, tels que le glucose et l’oxygène, aux organes critiques.

 

 

Les effets du sulforaphane

 

 

Les chercheurs ont mis en évidence les effets bénéfiques sur les plaquettes sanguines du sulforaphane, une substance phytochimique électrophile. Cette substance à base de soufre, en impactant les plaquettes sanguines de façon sélective,  améliore les traitements contre les accidents vasculaires cérébraux. Or, le brocolis, comme tous les crucifères, est riche en sulforaphane.

Selon le docteur Xuyu Liu, la composition du brocoli améliore donc la performance des médicaments anti-coagulation après un accident vasculaire cérébral et ferait du brocoli un remède efficace pour la prévention contre les risques d’AVC.

 

 

Les crucifères contre les risques de cancers

 

 

On retrouve le sulforaphane, un composé soufré, dans une famille de légumes appelés crucifères (Brassicacées) : choux, navet, colza, moutarde, raifort, cresson…Du fait de la présence de ces fameux composés soufrés, notamment la famille des isothiocyanates, considérés comme des agents antioxydants et antimutagènes, ces légumes sont très probablement bénéfiques contre les risques de cancer (estomac, poumons, endomètre, colon…).

 

L’étude récente sur les bénéfices des composés soufrés sur les risques d’AVC confirme l’excellent profil du brocolis. Le brocoli, source de vitamine C et de vitamine A (bêta-carotène), et donc riche en antioxydants et aussi en minéraux, est l’un des végétaux les plus bénéfiques qui soient pour notre santé.

 

Katrina Lamarthe

 

 

Source : Integrating Phenotypic and Chemoproteomic Approaches to Identify Covalent Targets of Dietary Electrophiles in Platelets

ACS Cent. Sci. 2024, 10, 2, 344–357. January 29, 2024

 

Numérama