Pesticides et problèmes respiratoires chez les enfants

0
156
pesticides problèmes respiratoires

pesticides problèmes respiratoiresLes pesticides couramment utilisés dans l’agriculture causeraient des problèmes respiratoires aux enfants exposés. C’est le résultat d’une étude menée par des chercheurs californiens.

 

Les pesticides organophosphorés sont fortement soupçonnés de provoquer des problèmes respiratoires chez les enfants. C’est le résultat d’une étude récente parue dans une revue américaine (Thorax) et menée par l’Université californienne de Berkeley (UC Berkeley).  Les produits organophosphorés sont parmi les plus répandus dans l’agriculture et le jardinage depuis les années 1970-1980. Ces substances toxiques pour le système nerveux des insectes sont utilisées aussi bien contre les insectes, les rongeurs, les vers mais également en tant qu’herbicides.

 

Facteurs de troubles respiratoires

 

Les chercheurs de Berkeley ont suivi pendant plusieurs années 279 enfants d’agriculteurs dans la région de Salinas en Californie, en effectuant régulièrement des analyses d’urine. Pour éviter des biais scientifiques, les chercheurs ont pris en compte d’autres facteur de troubles respiratoires, tels que le tabagisme passif, la pollution de l’air, la présence d’animaux, de moisissures…

 

Baisse de la capacité respiratoire

 

L’étude montre que les enfants exposés à un environnement chargé en pesticides, du fait de l’activité agricole de leurs parents, montraient des baisses significatives de leurs capacités respiratoires de l’ordre de 8%. Cette baisse est du même ordre de grandeur que celle subie par les enfants exposés de façon passive au tabagisme de leur mère.

 

Cette atteinte à la capacité respiratoire peut préfigurer diverses complications à l’âge adulte de type bronchites chroniques, comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO),  affection habituellement très liée à la pollution et au tabac.

Lire aussi : Le cadmium contamine l’alimentation des enfants et des adultes

 

Exposition par l’alimentation, l’air et le contact

 

Ce rapport scientifique va dans le sens des avertissements formulés par des organismes officiels tels que l’Invs (Institut national de veille sanitaire) en France à propos des pesticides organophosphorés auxquels on est facilement exposé, par exemple en jardinant avec ce type de produits, en consommant des aliments contenant des résidus de pesticides, ou simplement en respirant. « On retrouve des particules transportées par l’air à plus d’un  à deux km du lieu d’épandage » soulignent les experts de l’Invs.

Lire aussi : Perturbateurs endocriniens, nouvelle alarme pour les bébés et les enfants

 

 

JC Nathan

 

 

Sources :

Decreased lung function in 7-year-old children with early-life organophosphate exposure ; Rachel Raanan, John R Balmes, Kim G Harley, Robert B Gunier, Sheryl Magzamen, Asa Bradman, Brenda Eskenazi ; publié dans la revue Thorax décembre 2015

 

http://www.invs.sante.fr

Les pesticides aussi néfastes que le tabagisme passif pour les poumons des enfants.

News Santé www. doctissimo.fr

 

Photo : James Hardy – Altopress – AFP sur www.francetvinfo.fr

AUCUN COMMENTAIRE