Quatre célèbres soupes dans le monde

0
461
soupe italienne minestrone

soupe italienne minestrone En France, on attend l’automne ou l’hiver pour mettre le potage au menu. Mais dans le vaste monde, certaines soupes se dégustent tout au long de l’année.

 

Le phở vietnamien

 

Prononcé « feu-euh », plat populaire au Vietnam, est composé d’un bouillon de bœuf épicé, (légèrement sucré du fait de la présence d’oignons), de nouilles de riz, servi avec de nombreuses herbes (coriandre, basilic thaï, menthe …). 
Le bouillon cuit plusieurs heures avec des morceaux de bœuf « à mijoter », comme la queue de bœuf, le jarret ou l’os à moëlle.

On y ajoute également des clous de girofle, des étoiles de badiane, des graines de coriandre, de la cardamome, etc. 
Les légumes et herbes fraîches, servis avec le bouillon, sont ajoutés au dernier moment, tout comme les nouilles de riz, ainsi que de fins morceaux de bœuf (filet, rumsteack) qui sont ajoutés crus et cuisent directement dans le bol de phở.

Très complet en raison de la présence de viande et de nouilles de riz, le phở est un plat savoureux, à préparer en grande quantité car sa préparation demande un peu de temps. Vous pourrez toujours congeler l’excédent !

 

Le minestrone italien

 

Le minestrone, de minestra (soupe en italien), est une soupe de légumes aux milles variantes. Ingrédients de base : des légumes variés (tomates, petits pois, carottes, courgettes, pommes de terre…) cuits dans un bouillon, des haricots blancs, des pâtes, et dans certains cas des petits dés de porc. La soupe, épaisse et savoureuse, constitue un plat très complet : les pâtes et haricots blancs apportent sucres lents et protéines. On parsème généralement le minestrone de parmesan juste avant de servir, ce qui ajoute un peu de crémeux à la soupe.

 

La soupe miso japonaise

 

La soupe miso se décline de multiples façons mais l’ingrédient de base ne change pas : le miso, une pâte de soja fermentée et salée, qui a une saveur et un goût très caractéristiques. Délayé dans de l’eau chaude, c’est l’ingrédient de base du bouillon. 
La soupe miso est souvent utilisée comme base pour un plat plus complet : on l’accommode alors de cubes de tofu, de bœuf émincé en fines lamelles, d’oeuf poché, d’algues nori…

 

Le sambar, du Sud de l’Inde

 

Cette soupe de lentilles corail, originaire du Kerala, au Sud de l’Inde, est plus ou moins épaisse (dans certaines occasions, elle sert de sauce). Comme souvent dans la cuisine indienne, les épices (paprika, cumin, piment, masala…) sont revenues préalablement dans l’huile chaude. On ajoute ensuite les lentilles corail puis l’eau. Contrairement aux lentilles vertes, les lentilles corail cuisent rapidement, et la soupe est prête en 30 minutes environ. Riche en protéines et en fer, elle se déguste traditionnellement accompagnée de différents mets du Sud de l’Inde, comme les dhosas, de grandes galettes croustillantes à base de farine de pois chiches, roulées autour d’une garniture relevée aux pommes de terre.

 

Hortense Allain Launay

 

Photo : http://katehoban.com

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE