Boulghour, une variante de blé pleine de qualités

0
1088
céréale blé boulghour

céréale blé boulghourLe boulghour est une variante du blé très prisée au Moyen-Orient qui permet d’introduire un peu de diversité dans nos plats de céréales.

 

Le boulghour est un blé auquel on a ôté son enveloppe appelée « son ». Puis, ce blé « blanchi » est précuit à la vapeur, séché pendant plusieurs jours, et concassé. Il en ressort une céréale à la consistance un peu molle au goût typique de noisette. Le boulghour qui vient d’un mot turc bulgur (« grain de céréale) est très répandu dans le Moyen-Orient (Syrie, Liban, Turquie, Grèce….)

 

Boulghour de kamut

 

Plusieurs variétés de boulghour existent, des grains les plus fins aux grains les plus gros. Il existe une variété plus spécifique, le boulgour de kamut. Kamut est un mot égyptien ancien signifiant blé. Ce blé présente des grains longs et de grande taille. Il n’existe qu’en culture biologique et serait très facile à digérer.

 

Deux à trois fois son volume en eau

 

Le boulghour fin convient bien au taboulé.  Le boughour à gros grains sert aussi bien de céréale d’accompagnement que d’ingrédient pour une salade ou une soupe. Le boulghour se prépare comme le couscous en le réhydratant avec de l’eau bouillante dans 2,5 fois à 3 fois son volume en eau. Comptez environ 7 minutes pour le grain fin, 20 à 30 minutes pour les grains épais. Pour agrémenter la préparation, on peut utiliser un bouillon. Lire la recette Boulghour aux poivrons et haricots rouges

 

Minéraux et fibres

 

Le boulghour (comme tout blé) est une céréale riche en glucides (18 g pour 100 g de matière), en minéraux (magnésium, phosphore, potassium), et en vitamines du groupe B et PP. C’est également une très bonne source de fibres (insolubles), connues pour leur intérêt sur le fonctionnement du système digestif, la gestion du cholestérol et de la glycémie.

 

Aurélie Laroche

 

http://www.passeportsante.net/fr

Accueil

Photo : Alen Laguta Banque d’images 123RF

 

 

AUCUN COMMENTAIRE