Les enfants et les légumes

0
636
légumes fruits enfants

légumes fruits enfantsLes enfants peuvent aimer les légumes. Il suffit de bien s’y prendre et de les habituer le plus tôt possible.

 

 

Apprendre aux enfants à apprécier les légumes et à en consommer souvent, c’est les aider à rester en bonne santé toute leur vie. Les légumes sont le coeur d’une alimentation riche en vitamines, en antioxydants, en fibres.

 

 

L’étape de la diversification alimentaire

 

 

Vers six mois, les parents commencent à diversifier les apports alimentaires du petit enfant. C’est le moment d’introduire progressivement des légumes dans l’alimentation, via des petits pots de mélanges viandelégume ou poissonlégumes, mais aussi via des purées et des soupes maison, éventuellement mélangées avec un laitage. Il faut aller progressivement (pas plus d’un légume nouveau par semaine) avec des légumes cuits.

Lire : Enseigner les fruits et légumes aux enfants

 

 

Proposer le légume de nombreuses fois

 

 

Tout petit, l’enfant peut refuser telle ou telle forme de légume (par exemple, les carottes bouillies, les épinards à l’eau. Surtout, il ne faut pas renoncer. Il faut lui en proposer une autre fois (jusqu’à une dizaine de fois par semaine) sous une forme différente (gruyère râpé, etc). Selon les chercheurs, en « exposant » plusieurs fois un enfant à un légume nouveau, on augmente la probabilité d’acceptation.

 

 

Varier les préparations

 

 

Jouez sur les présentations, les types de plats (purée, flan, tartes salées, quiches, pizzas…). Si l’enfant dit ne pas aimer les légumes, il adore les pizzas… Essayez aussi, un mode très simple (par exemple, cuits à la vapeur avec un filet d’huile d’olive).

 

 

Donnez le choix

 

 

Astuce. Entre trois et six ans, plutôt que d’insister trop lourdement sur un légume, on peut offrir à l’enfant le choix entre deux légumes. Sachez aussi que chaque légume accepté ouvre la porte à d’autres légumes à venir. Jouez autant sur l’introduction de fruits que de légumes.

 

 

Sentir, toucher, cuisiner

 

 

Il faut ne pas hésiter à faire découvrir les légumes dans leur grande diversité, même les moins classiques : topinambours, panais, courges, artichauts… Faire le marché avec l’enfant, lui faire choisir les légumes, lui faire toucher et sentir ces produits est une façon d’impliquer l’enfant et de susciter sa curiosité. Lui faire cuisiner un plat de légumes le rendra fier et responsable.

 

 

Dernier conseil de bon sens : la faim est un précieux allié pour faire « passer » un plat de légumes. Evitez que votre consommateur en culottes courtes mange un demi-paquet de chips ou de biscuits avant qu’arrive sur la table le gratin de légumes ou la salade.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources :

Interview de Sylvie Issanchou, directrice de recherche au Centre des sciences et du goût à l’Inra Dijon.

www.inra.fr

www.potagercity.fr

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE