Les insectes, nouveaux aliments

0
9013
insecte aliment

Les insectes vont-ils devenir un composant alimentaire comme les autres ? Une récente autorisation d’utilisation alimentaire de poudre de grillons domestiques semble l’indiquer.

 

Des insectes dans les aliments ? Des insectes aliments ? Le 3 janvier 2023, la Commission européenne a donné son feu vert pour la commercialisation, par l’entreprise vietnamienne Cricket One, d’une poudre de grillons domestiques partiellement dégraissés, Acheta domesticus. Elle pourra entrer dans la composition de nombreux aliments : pains et petits pains multicéréales, biscuits secs, barres de céréales, produits transformés à base de pommes de terre, confiseries au chocolat, boissons semblables à la bière…

 

 

 

Pas de danger

 

 

L’Autorité européenne de sécurité des aliments a donné en mars 2022 un avis scientifique estimant que dans les conditions d’utilisation et les doses proposées, la poudre d’Acheta domesticus (grillons domestiques) ne présentait pas de danger.  Selon diverses informations, cet aliment à base de grillon ne dépassera pas plus de 5 grammes pour 100 g dans les substituts de viande et 2 grammes pour 100 g dans les pains.

 

 

Allergies possibles

 

 

Toutefois, l’Autorité de sécurité émet simultanément un bémol important concernant des risques d’allergies liées aux protéines d’Acheta domesticus. Les aliments intégrant de la poudre de grillons vont mentionner un avertissement à l’intention des consommateurs souffrant d’allergies connues aux crustacés, aux mollusques et aux produits qui en sont issus, ainsi qu’aux acariens ». De son côté, l’Autorité scientifique européenne recommande de poursuivre les recherches.

 

 

Acceptabilité

 

 

Reste à se poser la question de l’acceptabilité par les consommateurs de cet aliment encore très peu intégré culturellement en occident. Depuis quelques années, les insectes apparaissent comme une source de protéines non négligeable, en particulier dans l’alimentation des animaux d’élevage. Mais pas seulement ! Le magazine 60 millions de consommateurs rappelle que la règlementation autorise depuis le 1er janvier 2018 quatre insectes  à la consommation humaine : la larve de ver à farine, le criquet migrateur, les larves de petit ténébrion mat et le grillon domestique. Sans parler du colorant E120 de couleur rouge fabriqué à partir de larves de cochenille broyées.

 

Lire aussi : Des insectes pour l’alimentation animale

Insectes, l’aliment des poissons d’élevage

 

JC Nathan

 

Source : 60 Millions de consommateurs

 

 

Liste des aliments où Acheta domesticus est autorisé :

les pains et petits pains multicéréales, les biscuits secs et gressins, les barres de céréales, les prémélanges secs pour produits cuits au four, les biscuits, les produits secs à base de pâtes farcies ou non, les sauces, les produits transformés à base de pommes de terre, les plats à base de légumineuses et de légumes, les pizzas, les produits à base de pâte, le lactosérum en poudre, les substituts de viande, les soupes et concentrés ou poudres de soupe, les en-cas à base de farine de maïs, les boissons similaires à la bière, les confiseries au chocolat, les fruits à coque et oléagineux, les en-cas autres que les pommes de terre frites et les préparations de viande, produits destinés à l’ensemble de la population.