Maître Coq, la publicité et la réalité

0
140
élevage poulets

Maître Coq va devoir revoir sa publicité ou la gestion de ses éleveurs. L’association L214 vient de diffuser des images d’un élevage en Vendée en flagrante contradiction avec les messages publicitaires de la célèbre marque.

 

Maître Coq est dans le collimateur de l’association L214. Les défenseurs de la condition animale ont diffusé des images d’un élevage fournisseur de la marque, à Saint-Fulgent en Vendée, montrant des poulets morts gisant sur le sol et des pratiques douteuses sur le plan sanitaire.

 

 

La santé des volailles

 

 

L214 attaque la célèbre marque pour communication fallacieuse. Maître Coq se vante de travailler avec des élevages familiaux de taille modeste mettant l’animal et son bien-être au coeur du métier d’éleveur. Dans le monde idyllique de Maître Coq, les éleveurs « veillent en permanence à la santé des volailles et leur rendent visite plusieurs fois par jour ».

 

 

Un antibiotique distribué systématiquement

 

 

Les antibiotiques seraient « utilisés seulement en cas de force majeur, en dernier recours, après un diagnostic vétérinaire approfondi ». Ce n’est pas ce qu’ont découvert les envoyés de L214 selon qui un antibiotique, le Narasin, est intégré systématiquement à la nourriture, de façon préventive.

 

 

Phénomènes d’antibiorésistance

 

 

Comme le pointe l’article de Libération, cette pratique pose la question  cruciale du développement de l’antibiorésistance en France et en Europe. En recourant sans discernement à l’usage systématique d’antibiotiques, les éleveurs participent à l’aggravation des phénomènes d’antibiorésistances.

Lire : Antibiotiques : une question sanitaire cruciale

 

Antibiotiques et vies humaines

 

Une enquête de UFC Que Choisir en 2014 avait démontré la présence dans des échantillons de viande de bactéries E.Coli majoritairement résistantes aux antibiotiques. Ces phénomènes de résistance aux antibiotiques se répercutent directement sur l’efficacité en santé humaine des grandes familles d’antibiotiques. Les pratiques d’éleveurs inconséquents ont à terme un effet sur la capacité de la médecine de sauver des vies humaines.

Lire : Antibiotiques vétérinaires et antibiorésistance

 

JC Nathan

 

Sources : www.liberation.fr

L214 vole dans les plumes de Maître Coq

Sarah Finger.

AUCUN COMMENTAIRE