Une alimentation médiocre dans le monde entier

0
7
alimentation monde

L’alimentation est de piètre qualité dans la plupart des pays. C’est le résultat d’une large enquête menée sur 185 pays par des chercheurs américains de Boston. Elle ne s’est pas franchement améliorée depuis 30 ans !

 

Quelle est la qualité réelle de l’alimentation des populations dans le monde ? Des chercheurs américains ont cherché à évaluer comment on se nourrit dans 185 pays, selon les régions, l’âge (adulte ou enfant), le sexe, le niveau d’éducation, le lieu d’habitation (rural ou citadin), etc.

 

Lire aussi : L’alimentation et l’espérance de vie

 

 

Indices de nutrition de qualité

 

 

Ils ont comparé des données entre 1990 et 2018. Ils se sont basés pour cela sur le Global Dietary Database project, le GDD project (projet de données mondiales sur l’alimentation) et sur des indices de nutrition de qualité (régime pour limiter l’hypertension, régime méditerranéen). Le GDD project collecte depuis 1990 des données sur l’alimentation autour d’une cinquantaine de produits alimentaires et de nutriments.

 

Qualité médiocre

 

Le résultat est navrant, quoique prévisible. La qualité de l’alimentation dans le monde reste très moyenne, voire médiocre, dans la plupart des régions (pays occidentaux, Amérique latine, Afrique, Asie). La moyenne générale est de 40,3 sur une échelle de 0 à 100 de l’Indice d’alimentation saine alternative. Sur l’échelle , Zéro est la plus mauvaise alimentation (régime pauvre en nutriments, beaucoup de sucres, de viandes transformées ; 100, le régime la plus sain avec une bonne part de fruits, de légumes, de noix et de céréales complètes.

 

La France, un résultat assez moyen

 

Les pays les plus « laxistes » sont le Brésil, le Mexique, l’Egypte, les Etats-Unis, avec des notes s’étageant entre 27,1 et 33,5. Les pays les plus vertueux sont le Vietnam, l’Iran, l’Indonesie et l’Inde. La France est dans la moyenne de l’ensemble des pays, ce qui n’est pas en soi un bon résultat.

 

Lire aussi : Une bonne alimentation pour lutter contre l’âge

 

Les enfants moins bien que les adultes

 

Globalement, les femmes ont de meilleures notes que les hommes. Dans plusieurs régions ou zones du monde (pays occidentaux, Europe centrale et de l’Est, Asie centrale, Maghreb, Afrique), les enfants se nourrissent moins bien que les adultes.

 

 

A travers le monde, le constat est le même : les régimes alimentaires ne se sont pas améliorés (ou de façon non significative) malgré une plus forte consommation de légumes, d’oléagineux, tendance bénéfique malheureusement contrecarrée par la consommation accrue de sucres, de sodas, viandes transformées…

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.nature.com

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE