Antioxydants, pas besoin de compléments

0
134
radicaux libres et antioxydants

Un grand nombre de conseils de nutrition vantent les antioxydants, présents dans les fruits et légumes, et dans les compléments alimentaires. Mais nombre de spécialistes mettent en garde contre l’excès de telles substances.

 

 

Les antioxydants apparaissent comme le rempart miracle contre le vieillissement des cellules et les dommages liés aux phénomènes d’oxydation, eux-mêmes générés ou accentués par les agressions diverses (soleil, pollution, fatigue, alcool, stress,  mauvaise alimentation, âge…). Les scientifiques dénoncent cette vision simpliste.

 

 

Désordres inflammatoires

 

 

Redécrivons le processus naturel à l’origine des phénomènes d’oxydation. Les cellules de l’organisme, en présence d’oxygène, transforment les sucres et les graisses en énergie, et libèrent à cette occasion des molécules instables (du fait de la présence d’un électron en plus ou en moins). Ces radicaux libres oxygénés sont des éléments chimiques extrêmement réactifs qui vont oxyder différents composants des cellules et créer divers dysfonctionnements dont des désordres inflammatoires, des modifications de l’ADN, des altérations de la membrane cellulaire.. .

 

Lire : antioxydants, antivieillissement

 

 

Equilibre entre défenses et agresseurs

 

 

Pour lutter contre ces effets délétères, l’organisme produit au niveau intracellulaire des défenses antioxydantes, via la production d’enzymes, glutations, vitamines (A, B, C, E..), caroténoïdes, oligoéléments (cuivre, zinc, sélénium) qui limitent les phénomènes d’oxydation et maintiennent l’homéostasie cellulaire. En principe, se créé un équilibre entre les défenses et les process oxydants.

 

 

Complémentation – supplémentation

 

 

Il arrive que l’équilibre soit rompu, par exemple quand l’organisme est soumis à des efforts physiques très violents. Dans ce cas précis, la complémentation-supplémentation antioxydative pourrait aider à diminuer les dommages issus du stress oxydant.

 

Excès de défenses

 

Mais en temps normal, l’équilibre antioxydants – oxydants se fait naturellement, avec l’apport d’une alimentation équilibrée.  C’est plutôt l’excès de substances antioxydatives – éventuellement généré par les compléments alimentaires – que craignent les scientifiques, en particulier la surconsommation de le bêtacarotène (provitamine A), de vitamine A et E.

 

Lire : Les compléments antioxydants sont inutiles

 

Selon eux, l’alimentation est la meilleure source possible en antioxydants et il est inutile, voire nocif de miser sur des compléments à forte teneur d’antioxydants.

 

Katrina Lamarthe

 

 

Sources : sante.lefigaro.fr

Stress oxydant, complémentation nutritionnelle en antioxydants et exercice

Elodie Gauche, Christophe Hausswirth. Movement & Sport Sciences 2006/2 n°58

 

Photo : Wikipedia

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE