Cure de citron, des bienfaits à ne pas surestimer

0
313
citron digestion

Le citron peut aider au fonctionnement du système digestif et du foie. Mais il ne faut pas non plus lui attribuer des pouvoirs magiques. Mieux vaut miser en parallèle sur l’hygiène alimentaire.

 

La cure d’un jus de citron le matin au réveil dans un peu d’eau tiède  reste un grand classique pour « détoxifier » le foie, annoncent les médias spécialisés en santé.

 

Lire : Le régime citron, pourquoi pas

 

 

Encourager le foie

 

 

Le foie (ou glande hépatique) est un organe volumineux (1,5 à 2 kg), complexe qui remplit de nombreuses fonctions dont l’assimilation et le stockage des graisses et des sucres, la détoxication des substances toxiques … Le foie est une usine d’épuration, rappelle le Professeur Gabriel Perlemuter, chef du service d’hépato-gastro-entérologie et nutrition à l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart. Son activité peut être encouragée ou « protégée ».

 

Lire : Le foie aime la bonne nutrition

 

 

Digestion des graisses

 

 

Le citron semble aider à la sécrétion des glandes salivaires, de bile, et par conséquent à la transformation des graisses et à leur évacuation, ce qui va faciliter la digestion. Diurétique, le citron aide les reins dans leur fonction de filtre et d’élimination des toxines.

 

Une cure de citron au matin pendant deux à trois semaines est probablement bénéfique. La cure aura d’autant plus d’effet qu’on allègera le travail du foie en parallèle : moins de sucres ajoutés, moins de graisses, moins de féculents, davantage d’aliments complets, des fruits et des légumes. Et bien sûr beaucoup moins d’alcool.

 

 

Les atouts du régime citron

 

 

Il existe un régime citron qui préconise la consommation d’une quantité importante de citron, via diverses citronnades dans la journée. Le principal atout du régime est d’orienter en parallèle sur la consommation de fruits et légumes, d’aliments riches en fibres et/ou à faible indice glycémique, d’aliments riches en acides gras essentiels.

 

Lire : Le régime citron, pourquoi pas.

 

 

Personnes sensibles

 

 

Prudence néanmoins sur la consommation élevée de citrons : le système digestif de certaines personnes sensibles peuvent mal supporter l’acidité de l’agrume. Dans certains cas, l’activation des sécrétions digestives entraîne des brûlures d’estomac. Une consommation de citron importante est déconseillée pour les personnes souffrant de maladies inflammatoires de l’intestin d’ulcère de l’estomac, etc.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : sante.lefigaro

Les maladies du foie et de la vésicule. Dr Jean-Loup Dervaux. Editions Dangles. novembre 2017.

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE