Index glycémique : un indicateur à suivre

0
2185
Index glycémique

 

Index glycémiqueL’index glycémique est un critère intéressant du suivi d’une bonne alimentation. Il permet aussi de mieux gérer sa faim.

 

Vitesse du sucre

 

Qu’est-ce que la glycémie ? C’est la mesure du taux de sucre (ou autrement dit, glucose) dans le sang. Chaque aliment peut être caractérisé par deux mesures : sa charge glycémique, ç-à-d. la quantité réelles de glucides contenues dans une portion, l’index glycémique.  L’index glycémique des aliments est une mesure de la vitesse de passage du glucose dans le sang (glycémie). Plus l’index est élevé, plus le taux de sucre dans le sang augmente rapidement.

 

Aliments à fort indice

 

Les aliments raffinés (pain blanc, riz blanc, corn flaxes), les pommes de terre, les confiseries, certains fruits comme les bananes, etc. présentent des indices et des charges glycémiques importants. Les aliments complets, donc peu transformés (pain et riz complet), les légumes, les aliments riches en fibres, la viande et le poisson… ont un indice glycémique faible ou moyen.

 

Poussée d’insuline

 

Que se passe-t-il quand on mange un aliment à forte index glycémique ? Le corps (le pancréas plus précisément) génère une forte dose d’insuline afin de faire baisser le taux de glycémie. L’insuline permet en effet d’acheminer le glucose du sang vers les muscles. Du coup, le taux de sucre dans le sang baisse, créant un effet « coup de pompe » et une sensation de manque et de faim. D’où l’incrimination des aliments à fort index glycémique dans des comportements alimentaires déraisonnables, conduisant souvent au surpoids et à l’obésité.

 

Risques associés

 

Les aliments à index glycémique ou à charge glycémique élevés sont susceptibles de déséquilibrer la glycémie. Leur trop grande consommation est associée à une augmentation du risque de diabète de type 2 ou/et à des maladies cardio-vasculaires. Encore que cette approche doive être relativisée, l’impact glycémique variant en fonction du métabolisme individuel, du mode de préparation des aliments, de la présence d’autres nutriments (lipides, protides, fibres…).

 

Calmer le jeu

 

On peut abaisser l’index glycémique d’un repas en combinant des aliments à fort index glycémique (féculents par exemple), avec des légumes, du poisson, de la viande. Certains aliments ont également le pouvoir de faire baisser la glycémie de votre organisme : c’est le cas du thé vert, du vinaigre de cidre. Ces aliments  réduiraient la montée de sucre dans le sang et la production d’insuline.

 

JC Nathan

publié le 1° juillet 2013

 

Photo : www.swissmilk.ch

Source : www.passeportsanté.net

santenutrition@sante-nature-innovation.fr>

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE